Les Bricolheureux

Auto interview

Exercice compliqué et pas encore maîtrisé !

1°) Première question : Qui se cache derrière Les Bricolheureux ?

Je ne pouvais pas passer à côté. J’ai envie de vous répondre « Moi », « Lui » et « Vous », avec la main bien haute, à la façon d’un enfant qui répondrait au professeur l’interrogeant sur sa leçon, en me dandinant sur ma chaise bien entendu.

C’est une réponse de normand et je suis lorraine, je me serais trompée… Je vais essayer d’être plus claire.

Moi : je m’appelle Stéphanie, j’habite au sud de Nancy, j’ai l’accent de ma région, mais celui-ci n’est pas très chantant ! Il faut le reconnaître. Avec une légère tendance à insister sur les O.

J’ai passé la quarantaine avec l’envie de réaliser un rêve qui me tenait à coeur depuis plusieurs années, l’envie d’entreprendre, de me réaliser et de partager ma passion pour le scrapbooking et les activités manuelles.

Les loisirs créatifs ont toujours eu une part importante dans ma vie. Du dessin en passant par la couture, j’ai toujours eu les mains occupées à bricoler et créer.

Le scrapbooking est la synthèse de toutes ces activités. Il y a plusieurs années, j’ai décidé de ne plus scrapper seule dans ma scraproom, son annexe, la salle à manger et son extension la cuisine. J’ai alors suivi les enseignements de l’Ecole Lyonnaise de Scrapbooking auprès d’Anne Gendrin et de Manuéla Jamet qui m’ont permis de revoir les bases et de travailler notamment les encres.
Après quelques formations Entre Artistes avec Karine Kazenave – Tapie et Céline Navarro et ateliers avec des scrappeurs français et étrangers, j’ai créé avec ma moitié et un ami photographe l’association SCRAP ‘N PHOTO afin de pouvoir transmettre ce que j’avais appris.

De fil en aiguille, j’ai eu l’occasion d’animer dans d’autres lieux et à d’autres occasions. Une bricolheureuse était née.

Lui  : Nous nous déplaçons rarement l’un sans l’autre. Ma plus belle histoire c’est lui. Alors comment ne pas vous parler de Virgile qui partage ma vie depuis près de 20 ans, lui qui me soutient dans mes projets, m’encourage et me donne parfois des ailes. Lui qui scrappe et qui n’est jamais très loin. Lui  sans qui je n’aurais peut être pas oser changer de vie.

Virgile n’a pas honte de dire qu’il scrappe. Il assume ! Le vocabulaire  n’a plus de secret pour lui et si vous l’avez un jour au téléphone. il n’y a pas besoin de décodeur, vous pouvez lui parler de Big shot, Silhouette, de twinkling H²O, il comprendra.

et Enfin vous ? Vous parce ce que je vous côtoie au gré de mes ateliers, parce que j’ai envie de partager avec vous cette aventure, parce ce qu’en vous je vois le bonheur de bricoler et la joie de créer. Parce qu’en chacun de nous sommeille un bricolheureux.

2°) Deuxième question : Qu’est ce que vous propose Les Bricolheureux ?

J’anime des ateliers de scrapbooking dans divers lieux de l’agglomération nancéienne et plus généralement en Meurthe et Moselle (MJC Pichon, Association Loisirs et Rencontres, FJEP de Neuves Maisons…) auprès d’adultes et d’enfants à partir de 8 ans. Je peux également me déplacer et jouer les « touristes » afin de découvrir d’autres paysages.

J’interviens pour des collectivités territoriales, des entreprises, des magasins mais je peux aussi venir chez vous, si vous souhaitez découvrir ce loisir, vous retrouvez entre copines et passer un moment créatif et convivial.

Vous êtes débutante ? Et alors, il faut bien commercer un jour. Je serai  à vos côtés pendant la durée des ateliers et vous accompagnerai afin de vous faire découvrir le scrapbooking, vous le faire aimer peut-être, et pourquoi pas vous en transmettre le virus. C’est l’avenir qui nous le dira. La créativité est contagieuse, faîtes la tourner disait Einstein.

Vous pratiquez déjà. C’est l’occasion de sortir de votre zone de confort et de découvrir de nouveaux horizons. Embarquement immédiat, je vous emmène sur ma planète et partage avec vous mon univers qui n’a rien d’impitoyable.

Vous avez une idée qui vous trotte dans la tête (je sais ce que c’est), besoin d’aide pour un projet ou vous ne souhaitez pas forcément un atelier, c’est aussi l’occasion d’en discuter.

N’hésitez pas à me contacter.

3°) Troisième question : En quoi consiste les ateliers ?

Le champs des possibles est énorme ! et nous n’aurons pas le temps de nous ennuyer ! Au cours de nos rendez-vous, nous pourrons réaliser des pages aux multiples formats, des mini-albums, des cartes et d’autres objets décoratifs.

Les techniques sont elles aussi nombreuses et nous aurons l’occasion de les tester et d’utiliser de nombreux médiums.

A chaque atelier une thématique est définie et un projet proposé. Je suis à vos côtés pour vous guider et vous donner des clefs qui vous permettront d’avancer mais à aucun moment pour vous imposer une méthode ou une composition.  Vous restez le maître de clefs ! Par là je veux dire que le projet que vous construisez reste le vôtre. Il regagnera votre classeur, fera partie de votre intérieur ou offert à un proche ou une ami(e) que vous connaissez mieux que moi. Vous avez le droit de vouloir faire autrement. Je vous donnerai mon avis si vous me le demandez, mais vous pouvez ne pas le suivre.  Cette réalisation sera là vôtre et il est important qu’elle vous ressemble et que vous en soyez satisfaite.

N’oubliez pas Faire du scrap, rend plus heureux !

J’espère avoir l’occasion de vous rencontrer.

A bientôt.

Stéphanie